[Les Néerlandais et leur culture] Le rapport à l’argent

Pour les Néerlandais, l’argent est une vraie valeur et un sujet de discussion régulier au quotidien. Si on n’hésite pas à constamment se préoccuper du coût des choses et des projets, on ne va pourtant pas parler de son salaire. Et si avoir de l’argent n’est pas mal vu on ne va pas le montrer (la modestie étant une valeur clé imposée par le calvinisme).

Un rapport « économe » à l’argent

L’argent (geld) est une des ressources nécessaires à l’autonomie de chacun.
S’il est plutôt tabou de demander à l’autre quel est son salaire, l’argent est pourtant un sujet principal de discussion et de préoccupation. On peut le voir dans les publicités (les rabais ou promotions sont source de vente), mais aussi dans l’attention particulière accordée à la justification de chaque dépense au niveau individuel et collectif (dépenser moins est aussi efficace que de gagner plus).

« Going dutch » – chacun paye sa part

Quand on va au restaurant avec des collègues ou avec des amis, on peut s’attendre à ce que chacun paye précisément et individuellement ce qu’il a consommé. Mais si de plus en plus souvent on partage l’addition comme en France.

S’enrichir n’est pas immoral, mais il ne faut pas trop le montrer

La réussite financière est respectée (l’héritage protestant encourage l’enrichissement par le travail). L’éthique protestante impose néanmoins à chacun une certaine retenue (il n’y a pas beaucoup de voitures de luxe ostentatoire dans les rues).

Les sommes dues sont à payer rapidement

Attention au délai de paiement à respecter, et aux possibles majorations ou pénalités. Le paiement est de la responsabilité du débiteur. Le chèque n’existe pas et c’est à celui qui doit une somme de la payer correctement et à temps. Le virement bancaire est le moyen de paiement généralisé et gratuit (les coordonnées bancaires sont des données publiques).

Le défraiement est une pratique courante

Si on vous demande un service (par exemple faire une conférence), il vous sera probablement proposé de vous rembourser vos frais de déplacement. De même, pour la participation à une enquête qui peut vous demander du temps, on peut vous défrayer.

Des négociations commerciales décomplexées

Avec une tradition commerçante, on peut s’attendre à des négociations sur tous les aspects contractuels.

Quelques conseils

• Payer ses factures dès réception, et en général au plus tard dans les quinze jours. Le déclenchement d’une procédure de paiement par un bureau de recouvrement « incassobureau » peut être rapide.
• Ne pas faire de cadeau trop cher au risque de gêner : pour un anniversaire d’un ami, entre 10 et 20 EUR maximum ; il y a de plus en plus de cadeaux communs pour éviter de recevoir une dizaine de cadeaux a 15 EUR qu’on utilisera pas

Cet article a été rédigé par Tanguy LE BRETON

Il fait partie des publications suivantes :


– Le dossier « Les Néerlandais et leur culture »
– Le guide de l’entrepreneur individuel francophone aux Pays-Bas


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.