Le suivi des heures a pour objet de comptabiliser le détail des heures de travail réalisées, quelle que soit la nature de l’activité, dès lors qu’elle se justifie pour l’entreprise. Il s’agit d’enregistrer l’utilisation du temps passé, en heures, pour toutes les tâches réalisées. Ce suivi peut donner un aperçu de l’importance de chaque type d’activité et fournir des informations utiles pour l’analyse et la stratégie, la facturation des clients, ou encore pour la fiscalité de l’entreprise. En effet, aux Pays-Bas, l’entrepreneur individuel peut bénéficier de plusieurs abattements fiscaux importants si il satisfait au « critère des heures » (nombre minimum d’heures d’activité sur l’année).

Pour la facturation des clients

L’enregistrement détaillé des heures peut s’avérer nécessaire pour la facturation du travail fait pour les clients et utile pour évaluer et déterminer les tarifs horaires.

Pour plusieurs aspects fiscaux

– Le suivi des heures d’activité permet de prouver – en cas de nécessité – que la condition des heures (urencriteria) est remplie pour bénéficier d’avantages fiscaux pour réduire le revenu imposable annuel.
Lire l’article

[Le guide du ZZP / Fiscalité] Le critère des heures de l’autoentrepreneur ZZP (het urencriterium)
– Le suivi des heures est également important pour pouvoir évaluer (et prouver si nécessaire dans le cas d’un contrôle fiscal) la justification de certains charges déductibles de l’entreprise (abonnements, utilisation d’un local, transports, etc.)

Un bon suivi des heures avec une application

Le travail de préparation qui a été nécessaire au démarage de l’activité fait partie des heures à enregistrer également, avant meme l’enregistrement à la KvK.
Il y a un certain nombre d’applications gratuites sur le marché qui permettent de suivre les heures d’activité. Parfois, cette fonctionnalité fait partie d’une application de comptabilité.

Le suivi des heures avec un simple tableur Excel

On peut aussi plus simplement utiliser un tableur de type MS-Excel en utilisant un onglet pour chaque mois et en enregistrant les données essentielles :
– La date
– Le client ou le donneur d’ordre
– Description de l’activité
– Tarif horaire
– Nombre d’heures
– Chiffre d’affaires ou recettes associées


Cet article fait partie des publications suivantes :
– La fiche « La comptabilité de l’entrepreneur individuel »
– Le guide de l’entrepreneur individuel francophone aux Pays-Bas